Antoni Gaudí

Ses œuvres à Barcelone

REVENIR

À propos du livre Antoni Gaudí: ses oeuvres à Barcelone

Ce livre de photos publié par Dosde offre une vision globale des œuvres de Gaudí à Barcelone, et montre les détails les plus singuliers des projets appartenant aux différentes étapes stylistiques de l'architecte. À travers ses pages, le lecteur découvrira l'empreinte que Gaudí a laissée dans ses édifices devenus des symboles de la route moderniste de Barcelone.

Le livre, structuré par années, analyse chaque œuvre réalisée par Gaudí durant les différentes étapes de sa vie. Il inclut des textes explicatifs qui contextualisent le moment et l’intention avec laquelle chaque projet a été conçu, afin que le lecteur puisse connaître les détails de leur réalisation.

Ce livre sur Gaudí se distingue par la grande quantité de photos des détails des œuvres que l’architecte a réalisées à Barcelone. Ces photos permettent d’apprécier les différentes œuvres de Gaudí d’un point de vue plus intime, en mettant l’accent sur les aspects moins connus. Il s’agit d’un véritable témoignage graphique sur le legs que Gaudí a laissé dans la ville et qui le situe comme l’un des plus grands architectes de tous les temps.

Édition Photo

Antoni Gaudí

  • Inclut du contenu digital exclusif
  • Papier respectueux de l'environnement
  • Ouvrage présenté en 2 langues
  • Inclut plus de 150 photos

À propos du livre Antoni Gaudí: ses oeuvres à Barcelone

Ce livre de photos publié par Dosde offre une vision globale des œuvres de Gaudí à Barcelone, et montre les détails les plus singuliers des projets appartenant aux différentes étapes stylistiques de l'architecte. À travers ses pages, le lecteur découvrira l'empreinte que Gaudí a laissée dans ses édifices devenus des symboles de la route moderniste de Barcelone.

Le livre, structuré par années, analyse chaque œuvre réalisée par Gaudí durant les différentes étapes de sa vie. Il inclut des textes explicatifs qui contextualisent le moment et l’intention avec laquelle chaque projet a été conçu, afin que le lecteur puisse connaître les détails de leur réalisation.

Ce livre sur Gaudí se distingue par la grande quantité de photos des détails des œuvres que l’architecte a réalisées à Barcelone. Ces photos permettent d’apprécier les différentes œuvres de Gaudí d’un point de vue plus intime, en mettant l’accent sur les aspects moins connus. Il s’agit d’un véritable témoignage graphique sur le legs que Gaudí a laissé dans la ville et qui le situe comme l’un des plus grands architectes de tous les temps.

Les opinions des lecteurs
(3)

REVENIR

Commentaires
(3)

Alexandrescu Mirela (Roumanie)
Alexandrescu Mirela (Roumanie)
J'ai adoré le livre et j'aimerais que vous en réalisiez d'autres sur des lieux d'intérêt d'autres pays.
María Laura Romero
María Laura Romero
Belles photos et beaucoup d'information assez détaillée. J'achèterai certainement d'autres titres.
Barbara Taylor (Canada)
Barbara Taylor (Canada)
J'aimerais davantage d'information détaillée. La présentation en deux langues espagnol et anglais m'a beaucoup plu.

Les opinions des lecteurs
(3)

Alexandrescu Mirela (Roumanie)
Alexandrescu Mirela (Roumanie)
J'ai adoré le livre et j'aimerais que vous en réalisiez d'autres sur des lieux d'intérêt d'autres pays.
María Laura Romero
María Laura Romero
Belles photos et beaucoup d'information assez détaillée. J'achèterai certainement d'autres titres.

Informations complémentaires

  • Informations complémentaires
  • Subtitle: Ses œuvres à Barcelone
  • Poids (g): 215
  • Reliure: Rustique
  • Taille (cm): 13,5 x 13,5
  • Auteur: Dosde
  • Pages: 0
  • Édition: Édition Photo
  • langue
  • Espagnol + Anglais
  • Espagnol + Anglais
  • Espagnol + Anglais
  • Espagnol + Anglais
  • isbn
  • 978-84-96783-07-2
  • 978-84-96783-07-2
  • 978-84-96783-07-2
  • 978-84-96783-07-2
  • réf.
  • 35-008-00
  • 35-008-02
  • 35-008-01
  • 35-008-80

Oeuvres de Gaudí à Barcelone

Né à Reus en 1851, Antoni Gaudí s'installa à Barcelone en 1868 et, dès lors, il ne cessa d'entretenir un lien étroit avec la ville. C'est là qu'il découvrit les secrets de l'architecture, par le biais des figures les plus remarquables de l'époque, et qu’il se lia d'amitié avec certaines des personnes qui l'aideraient à se consolider comme l'un des grands représentants de l'architecture moderniste.

Gaudí a développé en partie sa trajectoire professionnelle à Barcelone, de telle sorte que la capitale catalane abrite la plupart des projets de l'architecte. Parmi les œuvres de Gaudí à Barcelone figurent la basilique de la Sagrada Familia, la Casa Batlló, La Pedrera, le Park Güell, la Casa Vicens, la résidence Bellesguard et le palais Güell, des chefs-d'œuvre de l'architecture qui révèlent le génie créatif d'un architecte en constante évolution.

Les premières œuvres à Barcelone

Précédée de commandes comme les réverbères de la Plaza Real, la première des œuvres de Gaudí à Barcelone fut la Casa Vicens, une demeure individuelle située dans la ville de Gràcia, qui à la fin du XIXe siècle était encore une localité indépendante de Barcelone.

Dans cette œuvre, Gaudí anticipa l’explosion de couleurs et de formes du modernisme et associa des ressources typiques de l’art musulman à de multiples références au monde de la nature.

L’influence musulmane est également présente dans la propriété Güell, la première commande d’Eusebi Güell à Gaudí, qui consistait en un ensemble de pavillons annexes à la villégiature que ce puissant industriel barcelonais possédait dans le secteur de Pedralbes.

L’étape de jeunesse de l’architecte inclut le palais Güell, considéré comme l’une des œuvres les plus importantes de Gaudí à Barcelone. Situé à proximité de la Rambla, cet édifice d’inspiration médiévale fut une nouvelle commande du principal mécène de Gaudí, Eusebi Güell, et il associe un extérieur austère à un intérieur exubérant, à l’image des palais Renaissance italiens.

L’influence des styles architectoniques du passé est également présente dans le collège des Thérésiennes et la résidence Bellesguard, des projets plus tardifs pour lesquels Gaudí a associé sa fascination pour les formes médiévales à des ressources plus personnelles, comme l’emploi de l’arc caténaire et les pinacles couronnés de croix à quatre branches.

Les œuvres les plus importantes de Gaudí

Durant ses années de maturité professionnelle, Gaudí se détacha peu à peu des influences externes pour adopter un style très personnel, basé sur l’observation de la nature. C’est de cette période que sont issues des œuvres comme la Casa Calvet, La Pedrera et la Casa Batlló, les seuls édifices de Gaudí dans l’Ensanche, la vaste trame urbaine apparue après la démolition des murailles médiévales de Barcelone.

Les trois œuvres témoignent de l’évolution de l’architecte. La Casa Calvet, récompensée du prix au plus bel édifice de Barcelone de 1900 relève encore des courants historicistes, au vu de sa façade qui intègre de nombreux éléments typiques de l’architecture baroque. La Casa Batlló, quant à elle, suppose une véritable rupture avec le passé et elle associe fonctionnalité absolue et audace des formes extraites de la nature.

Dernière œuvre civile de l’architecte, La Pedrera confirme la liberté créative adoptée par Gaudí, qui conçut un édifice aussi innovant qu’incompris pour l’époque.

C’est également de cette époque que date le Park Güell, un complexe résidentiel utopique envisagé par Gaudí en collaboration avec Eusebi Güell dans une zone retirée de la ville et qui suscite aujourd’hui encore diverses interprétations eu égard à son iconographie originale. C’est l’une des œuvres les plus importantes de Gaudí.

Les jardins de la Fontaine de Nîmes et les ruines du temple du sanctuaire d’Apollon à Delphes sont certaines des possibles sources d’inspiration de ce lieu plein de fantaisie, où les allusions à la Grèce classique partagent l’espace avec une iconographie énigmatique inspirée de l’histoire de la Catalogne et du symbolisme chrétien.

La Sagrada Familia permit également à Gaudí de démontrer son évolution stylistique. L’architecte commença à travailler à la construction du temple durant sa jeunesse, et resta à la tête du projet jusqu’à ses derniers jours, ce qui lui permit d’introduire dans l’œuvre toutes les idées qu’il avait perfectionnées au fil des ans. C’est ce qui explique pourquoi la basilique est en quelque sorte la synthèse définitive de l’architecture gaudinienne.