Livres sur musées et monuments

1-12 of 40

Page :
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  • L'Alhambra de Grenade

    Langues:

    • Espagnol
    • Anglais
    • Française
    • Italien
    • Allemand
    • Chinois

    Édition Deluxe

    L'Alhambra de Grenade

    Voir les détails
    29,50 $US
  • Séville

    Langues:

    • Espagnol
    • Anglais
    • Française
    • Italien
    • Allemand
    • Japonais
    • Chinois
    • Coréen

    Édition Photo

    Séville

    Voir les détails
    15,50 $US
  • Cathédrale de Séville

    Langues:

    • Chinois
    • Espagnol
    • Anglais
    • Française
    • Italien
    • Allemand

    Édition Visuelle

    Cathédrale de Séville

    Voir les détails
    15,50 $US
  • Les azulejos de l'Alhambra de Grenade

    Langues:

    • Espagnol
    • Anglais
    • Française
    • Italien
    • Allemand
    • Japonais
    • Chinois
    • Coréen
    Voir les détails
    11,50 $US
  • Madrid

    Langues:

    • Anglais
    • Française
    • Espagnol

    Édition Deluxe

    Madrid

    Voir les détails
    29,50 $US
  • Cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle

    Langues:

    • Espagnol
    • Anglais
    • Française
    • Italien
    • Allemand
    • Japonais
    • Russe
    • Portugais
    • Polonais
    Voir les détails
    15,50 $US
  • L'ensemble des œuvres d'Antoni Gaudí

    Langues:

    • Espagnol
    • Anglais
    • Française
    • Italien
    • Allemand
    • Russe
    Voir les détails
    29,50 $US
  • L’ensemble des œuvres d’Antoni Gaudí

    Langues:

    • Espagnol
    • Anglais
    • Française
    • Allemand
    • Japonais
    • Italien
    • Chinois
    • Russe
    • Catalan
    Voir les détails
    19,50 $US
  • Musée Guggenheim Bilbao

    Langues:

    • Espagnol
    • Anglais
    • Française
    • Allemand
    Voir les détails
    29,50 $US
  • Casa Batlló

    Langues:

    • Espagnol
    • Anglais
    • Française
    • Italien

    Édition Deluxe

    Casa Batlló

    Voir les détails
    29,50 $US
  • Cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle

    Langues:

    • Allemand
    • Anglais
    • Espagnol
    • Française
    Voir les détails

    Prix normal : 29,50 $US

    Special Price 19,95 $US

  • Casa de Pilatos

    Langues:

    • Espagnol
    • Anglais
    • Française

    Édition Visuelle

    Casa de Pilatos

    Voir les détails
    15,50 $US
Que trouverez-vous dans ces livres

Livres sur les musées et monuments

Les musées et monuments constituent l’une des grandes sources de richesse des sociétés. Les musées et monuments nous permettent d’approfondir nos connaissances du passé et leur présence contribue fermement à configurer l’identité culturelle du territoire dans lequel ils se trouvent.

 

Ces livres sur les musées et monuments publiés par Dosde permettent de découvrir des œuvres qui suscitent l’admiration dans le monde entier, tant pour leurs valeurs esthétiques et techniques que pour leur sens historique et symbolique. Leurs pages nous feront découvrir un patrimoine culturel exceptionnel, riche et varié, dans lequel sont représentés certains des courants stylistiques les plus remarquables de l’histoire.

 

 

Un legs unique

Comme l’expliquent ces livres, l’Espagne cumule certains des ensembles architectoniques et muséistiques les plus réputés au monde, d’authentiques témoignages de l’histoire d’un pays où sont passées diverses civilisations. De fait, l’Espagne figure parmi les pays ayant le plus de sites inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco, un signe évident de l’importance de son patrimoine culturel.

 

 

De la préhistoire à l’ère romaine

Parmi les plus anciens monuments d’Espagne figurent des témoignages remarquables de l’époque préhistorique comme les grottes d’Altamira et de Tito Bustillo –où sont conservées de précieuses collections de peintures rupestres– ainsi que les diverses constructions mégalithiques construites sur l’île de Minorque.

 

L’apparition des peuples celtes et ibères est également représentée à travers d’importants vestiges, tandis que l’arrivée des Romains s’est matérialisée en une série d’œuvres exceptionnelles qui, dans la plupart des cas, ont résisté au passage du temps dans des conditions optimales, comme en témoignent les vestiges conservés dans les villes de Mérida, Tarragone, Lugo et Ségovie.

 

 

Le Moyen Âge

Après la chute de l’Empire romain, la péninsule Ibérique passa sous le contrôle des Wisigoths, une étape qui s’est prolongée jusqu’au VIIIe siècle, quand la quasi-totalité du territoire passa sous le contrôle des troupes musulmanes provenant de l’Afrique du Nord. La richesse culturelle et artistique de l’Espagne musulmane se manifesta dans des ensembles architectoniques somptueux comme la mosquée de Cordoue et surtout l’Alhambra de Grenade, la ville palatine destinée à accueillir le siège du royaume nasride, et qui est analysée dans plusieurs des livres sur les musées et monuments publiés par Dosde, disponibles en Édition visuelle et photo ainsi qu’en Édition Deluxe.

 

Sur le territoire péninsulaire contrôlé par les royaumes chrétiens, l’art et l’architecture adoptèrent au début les caractéristiques propres de l’art roman, comme en témoignent certains monuments comme la cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle et les nombreux temples et monastères répartis le long du chemin de saint Jacques, mais au fil des siècles, on assista à une évolution vers le gothique, avec des caractéristiques qui permirent de rehausser la beauté des cathédrales comme celles, entre autres, de León, Burgos, Tolède et Séville.

 

De la même manière, le contact étroit entre musulmans et chrétiens donna lieu à l’art mudéjar, un style exclusivement hispanique qui fut utilisé aussi bien dans le domaine religieux que civil. L’un des plus beaux exemples de ce courant est le palais du roi Pierre Ier de l’Alcazar de Séville, dont les détails sont abordés à travers nos livres.

 

 

Renaissance

L’éclosion de la Renaissance coïncida en Espagne avec divers épisodes historiques transcendantaux, comme l’union des couronnes de Castille et d’Aragon après le mariage des Rois Catholiques, la fin de la Reconquête et la découverte de l’Amérique. Le pays devint la première puissance mondiale et cette prospérité favorisa l’essor de l’activité artistique et architectonique.

 

En peinture, on trouve des auteurs comme Le Gréco, dont les œuvres illustrent de nombreux livres, tandis qu’en architecture, l’évolution passa du style plateresque, présent dans des monuments comme l’hôtel de ville de Séville et l’université de Salamanque, à la pleine Renaissance, identifiée à travers le palais de Charles Quint de l’Alhambra, pour se terminer par le maniérisme classique avec le monastère de San Lorenzo de l’Escorial pour représentant majeur.

 

 

Baroque

Identifié à travers les valeurs de la contre-réforme catholique –mouvement spirituel apparu en réponse à la réforme protestante–, le baroque espagnol fut une période particulièrement fructueuse dans le domaine artistique. C’est à cette époque qu’apparurent de grands maîtres de la peinture comme Diego Velázquez, José de Ribera, Francisco de Zurbarán et Bartolomé Esteban Murillo et que l’on encouragea de nombreux projets urbanistiques et architectoniques à partir d’un style caractérisé par la richesse décorative et l’exubérance formelle.

 

Les principaux centres de diffusion du baroque furent Madrid et Séville, comme en témoignent les livres sur les  musées et monuments de Dosde, toutefois le nouveau style marqua également de son empreinte des lieux comme Saint-Jacques-de-Compostelle, dont le centre urbain et la cathédrale intègrent à la perfection les principales caractéristiques de ce mouvement artistique.  

 

 

XIXe siècle

L’Espagne du XIXe siècle est marquée par l’instabilité politique mais également par les effets de la révolution industrielle. À cette époque, les grandes villes démolirent leurs vieilles fortifications médiévales et s’étendirent de façon ordonnée pour accueillir les travailleurs du monde rural qui souhaitaient travailler dans les nouvelles usines. 

 

Durant cette époque de changements, de nombreux artistes et intellectuels revendiquèrent l’importance du patrimoine culturel du pays. Les organismes officiels commencèrent à s’occuper de faire restaurer les monuments qui accusaient le passage du temps et créèrent des institutions comme le musée du Prado, tandis que les architectes se chargeaient d’étudier et de diffuser des styles du passé comme le roman, le gothique et le mudéjar.

 

À la fin du siècle, le modernisme émergea, un mouvement qui associait les matériaux de l’ère industrielle aux techniques de travail artisanales afin d’étendre la beauté à tous les domaines. Les livres sur les musées et monuments de Dosde permettent d’analyser les particularités de ce courant qui eut un impact particulièrement notoire à Barcelone, la ville où travaillaient les principaux représentants du mouvement, comme Lluís Domènech i Montaner, Josep Puig i Cadafalch et, surtout, Antoni Gaudí, l’artisan de la Sagrada Familia, la Casa Batlló et La Pedrera, des chefs-d’œuvre de l’architecture.

 

 

Époque contemporaine

Durant la première moitié du XXe siècle, l’apparition des avant-gardes artistiques bouleversa complètement le monde culturel. Des mouvements comme le surréalisme, le cubisme et l’expressionnisme, entre autres, remirent en question les canons dominants jusqu’alors en Occident, ouvrant un nouvel horizon de possibilités créatives.

 

Le legs des avant-gardes artistiques serait intégré aux collections des divers musées créés en Espagne entre la seconde moitié du XXe siècle et le début du XXIe siècle. Parmi les plus remarquables figurent ceux qui, avec le musée du Prado, forment le dénommé Triangle de l’art de Madrid: le Musée national centre d’art Reina Sofía, considéré comme le centre d’art contemporain par excellence en Espagne, et le musée Thyssen-Bornemisza, dont le fonds rassemble plus de mille œuvres de toutes les époques. Barcelone est également le siège de musées de renommée internationale, tel que le Musée Picasso, centré sur l’étape de formation du peintre cubiste, et la fondation Joan Miró, qui propose de découvrir toute la carrière de l’une des grandes figures de la peinture contemporaine.

 

De la même manière, à Bilbao se trouve l’un des musées les plus visités d’Espagne : le Musée Guggenheim Bilbao. Inauguré en 1997, ce centre d’art contemporain est l’œuvre de l’architecte nord-américain Frank O. Gehry, et il a transcendé sa fonction de musée pour s’ériger en l’un des symboles de la modernisation du pays.